Lorsque l’on souhaite réaliser l’entretien d’un moteur pour permettre à ce dernier de durer le plus longtemps possible, certaines bonnes habitudes sont à prendre. En effet, il existe de bons réflexes à avoir en matière d’entretien, mais aussi en matière de conduite qui permettront d’éviter que son moteur ne s’abîme outre mesure. Alors comment réaliser l’entretien d’un moteur ? Quelles sont les bonnes habitudes à avoir ? Réponses !

Vérifier les niveaux

L’entretien d’un moteur et d’une voiture de manière générale nécessite de temps à autre de vérifier ce que l’on appelle les niveaux. Il s’agit des niveaux de différents liquides permettant de bien faire fonctionner un moteur et qui peuvent être vérifiés très facilement.

Il y a notamment le niveau d’huile qui doit être vérifié sur un moteur froid et une voiture à plat. L’huile moteur est un liquide qui va permettre la lubrification de certaines pièces du moteur pour éviter qu’elles ne s’abiment prématurément. Au fil des utilisations et entre les vidanges, il peut y avoir des déperditions qui peuvent être normales ou annonciatrices d’une fuite. Vérifier les niveaux d’huile va donc permettre de s’assurer qu’il y en a suffisamment pour que le moteur puisse fonctionner comme il se doit.

Le liquide de refroidissement est aussi à vérifier sur moteur froid. Ce liquide va permettre d’éviter la surchauffe dans le moteur et est donc lui aussi très important pour son bon fonctionnement. L’entretien d’un moteur consiste donc également à vérifier le niveau du liquide de refroidissement.

Le liquide de frein peut aussi être vérifié par transparence à travers son contenant. Si le niveau de ce liquide est trop bas, cela peut signifier que les plaquettes sont usées ou être le signe d’une autre problématique et il est alors conseillé de consulter un garagiste.

Enfin, le liquide lave-glace n’implique pas l’entretien d’un moteur, mais peut aussi être vérifié afin de s’assurer d’en disposer suffisamment pour pouvoir nettoyer le pare-brise si nécessaire.

Suivre les recommandations de son garagiste

Les conseils d’un garagiste seront aussi précieux pour réaliser l’entretien d’un moteur. En effet, selon le modèle et l’ancienneté d’un véhicule, un garagiste peut avoir de précieux conseils à donner à son conducteur. Qui plus est, les visites régulières qui doivent être effectuées permettront de vérifier l’état du moteur. C’est notamment le cas de la vidange qui doit être effectuée tous les ans ou entre 10 000km et 30 000km parcourus selon les modèles. La vidange va permettre de changer l’huile moteur et le filtre à huile s’il y a lieu.

Le contrôle technique est une vérification obligatoire qui est à réaliser tous les deux ans et qui permet de s’assurer du bon fonctionnement général d’un véhicule. Il va permettre de déceler tout problème qui nuirait au bon fonctionnement du véhicule et donc d’entreprendre les réparations qui s’imposent.

Les bonnes habitudes en tant que conducteur

En tant que conducteur, de bonnes habitudes peuvent aussi être prises pour préserver le bon état de son moteur. Laisser chauffer ce dernier par exemple avant de monter dans les tours durant la conduite permettra à ce dernier de ne pas s’abimer outre mesure. Il est également conseillé d’opter pour un carburant de qualité qui aura tendance à moins abimer les injecteurs. Par ailleurs, le moindre bruit ou sensation inhabituelle peut être à signaler à son garagiste. En effet, une voiture qui ne produit plus le même son ou rencontre des difficultés peut présenter une anomalie. Il convient alors de consulter un professionnel pour s’assurer que tout fonctionne comme il se doit et que la conduite du véhicule ne représente pas de risques.