Mercedes CLA200

Une voiture faite pour sillonner les plus belles routes de la Terre, la Mercedes CLA 200 a séduit plus d’un. Sa première version prônant l’élégance dans la sobriété et le raffinement a conquis les amoureux des belles berlines. Ayant testé en condition réelle la performance de cette voiture, nos experts ont émis leur avis.

Une performance à la hauteur

La voiture qui est un dérivé de la classique classe A, dans sa nouvelle version, a été améliorée juste comme il le faut. Le coupé quatre portes arrive à tout juste un an de la sortie de sa grande sœur, la classe A. Le double calage variable et l’injection directe à 1.3 tiennent toutes leurs promesses. L’intérieur du capot est assez puissant pour arriver aisément à 163 ch, et cela même avec une cylindrée assez faible. Le temps de réponse du turbo est tout à fait acceptable pour une 4-cylindrée.

En outre, la boîte de vitesse DCT est très satisfaisante. Cette automatique à double embrayage « 7 » d’origine est un progrès louable de la part du constructeur. Il s’adapte au style de conduite typique d’une CLA et aussi au relief changeant. Par contre, quelques vibrations sont toujours perceptibles en mode 2-cylindrés. Un bruit de combustion se ressent aussi dans ces conditions, avec une vitesse stable de 100km/h, et pendant des accélérations de très faibles intensités.

Une dynamique de conduite améliorée

L’ancienne version de la CLA a été critiquée pour être assez rigide. C’est ce que le constructeur a voulu changer avec la nouvelle. Pour cela, le réglage de la suspension pour la rendre plus confortable a été combiné avec une direction précise. En plus de cela, l’amortissement est vraiment assuré même avec des jantes larges. La CLA a été rendu plus polyvalent et donc adaptée à tous ceux qui voudront acquérir une belle Mercedes berline. En conduite sportive, il faut tout de même admettre que la caisse ne s’incline pas dans les virages. Mais il faut aussi observer que la rigidité de la voiture a presque été effacée. La souplesse a été emmenée jusqu’aux sièges et aux plastiques. Cette nette amélioration fait de cette voiture une très belle acquisition pour toutes les couches de population.

Le châssis et l’habitabilité

En ce qui concerne la puissance de la voiture, elle est raisonnable, mais ce qui gêne beaucoup, c’est l’anti-patinage. Son intervention se fait trop tôt alors que l’adhérence de son train arrière laisse à désirer. En plus de cela, sa motricité est loin d’être parfaite. Par contre, la direction est assez bien étudiée, elle est parfaite pour en ville et la consistance est bien centrée en ville.

En revanche, en ouvrant les portes, il est impossible de ne pas tomber en admiration devant le spectacle. Le tableau de bord est impressionnant avec les deux écrans 10 pouces et les aérateurs chromés qui s’apparentent à des turbines de réacteurs. En outre, il est très facile d’accéder à l’arrière qui peut loger sans problème les grandes personnes. C’est une voiture parfaite pour les familles avec le coffre qui est facilement accessible, et qui peut loger bon nombre de choses.